Délégation d’assurance emprunteur : Ce que vous devez savoir absolument

Délégation d’assurance emprunteur : Ce que vous devez savoir absolument

Dans le grand bain des démarches financières, la question de l’assurance prêt immobilier peut s’avérer être un véritable casse-tête. Vous envisagez de souscrire un crédit immobilier et vous vous demandez comment bien choisir votre assurance emprunteur ? Vous avez entendu parler de la délégation d’assurance mais vous ne savez pas en quoi elle consiste ? Pas de panique, voici un guide complet pour vous aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’une délégation d’assurance emprunteur ?

La délégation d’assurance, c’est tout simplement la possibilité pour vous, en tant qu’emprunteur, de choisir une assurance prêt en dehors de votre banque. Une liberté qui vous permet de faire jouer la concurrence afin de trouver un contrat d’assurance présentant les meilleures garanties au meilleur taux. Cette alternative à l’assurance groupe proposée par votre banque est un droit dont vous pouvez bénéficier grâce à la loi Lemoine et la loi Hamon.

Pourquoi opter pour la délégation d’assurance ?

Choisir sa propre assurance emprunteur présente de nombreux avantages. Le premier atout de la délégation assurance réside dans le potentiel d’économies réalisables. Les offres de prêt proposées par les banques incluent souvent une assurance groupe. Or, cette dernière peut entraîner un coût assurance relativement élevé. Grâce à la délégation d’assurance, vous pouvez comparer différentes offres et ainsi bénéficier d’un taux assurance plus attractif.

De plus, la délégation d’assurance permet de personnaliser le contrat selon votre profil et vos besoins spécifiques. En effet, certaines situations (activités sportives à risques, problèmes de santé…) peuvent nécessiter des garanties spécifiques non couvertes par l’assurance groupe. Avec la délégation, vous pouvez donc choisir une assurance qui vous protège de manière optimale.

Comment mettre en place une délégation d’assurance ?

Pour mettre en place une délégation d’assurance, vous devez suivre quelques étapes clés. Tout d’abord, consultez plusieurs assureurs et comparez leurs offres. Prenez le temps de bien comprendre les différentes garanties proposées, comme celles liées à l’invalidité ou au décès.

Une fois que vous avez sélectionné l’assureur qui vous convient, remplissez un questionnaire santé. Celui-ci permet à l’assureur d’évaluer les risques que vous représentez et de déterminer le coût de votre assurance. Ensuite, vous devez présenter à votre banque l’offre de votre assureur. Elle a le droit de refuser la délégation, mais uniquement si les garanties du contrat d’assurance proposé sont inférieures à celles de son assurance groupe.

Quels sont vos droits en matière de délégation d’assurance ?

Sachez que la délégation d’assurance est un droit protégé par la loi. Selon la loi Lemoine, vous pouvez choisir librement votre assurance au moment de la souscription du prêt. La loi Hamon vous permet par ailleurs de résilier votre contrat d’assurance pendant la première année du prêt pour en choisir un autre.

Si vous décidez de changer d’assurance après la première année de votre prêt, vous pouvez le faire à chaque date anniversaire du contrat grâce à l’amendement Bourquin.

En conclusion

Choisir sa propre assurance prêt immobilier peut vous permettre de réaliser des économies et de bénéficier de garanties adaptées à votre situation. C’est un droit que vous pouvez exercer à tout moment, alors n’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à comparer les offres. La délégation d’assurance emprunteur est une option à considérer sérieusement lors de la souscription d’un prêt immobilier.

Vous aimerez aussi

Combien coûte l’assurance d’une Subaru Levorg ?

Combien coûte l’assurance d’une Subaru Levorg ?

Comprendre l’intérêt d’un placement en ETF

Comprendre l’intérêt d’un placement en ETF

Comment éviter les dettes et gérer ses finances efficacement.

Comment éviter les dettes et gérer ses finances efficacement.

Comment suivre les tendances des marchés immobiliers?

Comment suivre les tendances des marchés immobiliers?