Comprendre et appliquer les règles du code de la route

Le code de la route est un ensemble de lois et règlements qui régissent la circulation routière.

Il est divisé en plusieurs catégories : le code de la route, le code des assurances, le code de la route pour les véhicules à moteur, le code de la route pour les cyclistes, le code de la route pour les piétons, etc. Nous allons voir çà de plus près.

code de la route

Les règles et les lois

Une autre manière de voir la sécurité routière est celle du code de la route. Celui-ci regroupe toutes les lois et règles qui régissent le fonctionnement des routes, que ce soit en ville ou à la campagne.

Il est important pour chacun d’entre nous de connaître l’ensemble des règles et obligations qui régissent notre conduite, mais aussi celles des autres usagers.

Le respect du code de la route permet également d’éviter certains accidents survenus sur les routes.

Lorsque l’on prend le volant, il faut savoir qu’il ne suffit pas d’avoir un permis pour pouvoir conduire une voiture, il faut également respecter certaines règles et obligations visant à assurer notre sécurité et celle des autres usagers. En cas d’infraction au code de la route, le conducteur risque une contravention ou un retrait de points en plus d’une suspension ou annulation possible du permis de conduire selon les circonstances. En cas d’accident responsable causé par une faute grave du conducteur (conduite en état alcoolique, excès de vitesse…), celui-ci peut être condamné à une suspension ou annulation possible du permis de conduire selon les circonstances.

Quand et où s’appliquent les lois de la route

… Si vous conduisez sur un chemin commun, il est interdit de l’emprunter pieds nus.

Il faut utiliser des chaussures adaptées au terrain et à la météo. De plus, les enfants ne doivent pas être autorisés à se promener dans les voies publiques sans la surveillance d’un adulte responsable.

Les comportements à adopter

Le code de la route est une obligation. En France, le port du casque est obligatoire pour les enfants âgés de moins de 12 ans et l’équipement doit être homologué. Si vous roulez sans porter de casque ou que celui-ci n’est pas conforme, vous vous exposez à une amende. Pour le reste, il convient d’adopter les bons comportements sur la route.

Lorsqu’il s’agit de conduire un scooter ou un quadricycle, il faut respecter certaines règles : – Votre permis B peut suffire pour conduire un scooter 50 cm3 ou un quadricycle léger à moteur (dont la puissance ne dépasse pas 4 kW) – Le permis A1 permet quant à lui de conduire des motocyclettes dont la puissance n’excède pas 35 kW (47 ch) et qui ne sont pas carrossées – Il faut avoir au minimum 14 ans révolus pour passer le permis A2 qui autorise la conduite d’une moto dont la puissance n’excède pas 73,6 chevaux (56 kW). Dans tous les cas, seuls des titulaires du permis B peuvent piloter une voiturette (ou voiturette avec remorque) tractant une caravane équipée d’un attelage fixe.

Les infractions au Code de la route peuvent faire l’objet d’une contravention ou d’un retrait de points sur le permis.

Les principales conséquences des infractions

Quelles sont les principales conséquences des infractions au code de la route ? Il existe plusieurs raisons pour lesquelles il est important de respecter le code de la route. En effet, l’ensemble des usagers de la route doivent faire preuve d’un comportement responsable, afin d’assurer à chacun un partage sécurisé et équitable de la voie publique. Cependant, le non-respect du code de la route peut entraîner différents types d’infractions et donc avoir différentes conséquences. En cas d’accident, les conséquences peuvent être très graves pour les personnes impliquées ou encore celles venant en aide aux victimes.

Les sanctions encourues par une personne qui commet une infraction au code de la route varient selon qu’elle soit un conducteur, un motard ou un cycliste : – Conduite sans assurance : cette infraction est sanctionnée par une amende forfaitaire dont le montant dépend du type et du lieu du contrôle (si verbalisation sur place) ; – Excès de vitesse > 50 km/h : cette infraction est sanctionnée par une amende forfaitaire dont le montant dépend du type et du lieu du contrôle (si verbalisation sur place) ; – Non-port de casque : cette infraction est sanctionnée par une amende forfaitaire dont le montant dépend du type et du lieu du contrôle (si verbalisation sur place). Si l’amende n’est pas payée immédiatement après sa constatation, elle produit ses effets pendant 3 ans. Elle peut être accompagnée d’une suspension administrative ou judiciaire temporaire ou définitive des droits suivants : permis à points / permis probatoire / permis professionnel / autorisation d’exercice pour les professions médicales / paramédicales / sociales / agrément administratif. D

Les procédures pour contester une infraction

La contestation d’une infraction routière peut être faite par toute personne qui a commis une infraction. Elle peut également être faite de manière automatique, et ce même si l’auteur des faits n’est pas identifié ou recherché.

La réclamation doit se faire par lettre recommandée avec accusé de réception au service verbalisateur du lieu de commission de l’infraction.

Il est important de noter que le fait qu’il y ait eu un PV ne signifie pas forcément que la personne qui en est à l’origine soit connue par les services concernés.

Le contribuable contestataire doit expliquer sa position et détailler ses arguments pour pouvoir émettre une réclamation valable.

Vous pouvez contester votre PV sur internet ou bien directement au service verbalisateur du lieu dans lequel vous avez commis l’infraction.

Lorsque vous recevez votre avis de contravention, vous pouvez alors envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’officier du ministère public qui gère le dossier (par exemple, celui chargé des poursuites). En cas d’absence de réponse sous 45 jours, cela veut dire qu’il y aura classement sans suite (pas d’enquête) et donc pas d’amende.

Où trouver de l’information sur le code de la route

Ces informations sont disponibles sur le site du service public (www.service-public.fr) ou dans les librairies spécialisées comme la FNAC.

Les informations contenues dans cette fiche pratique ont été recueillies auprès des services de l’Etat et ont pour but de vous donner une vue générale du code de la route.

https://www.youtube.com/watch?v=

Il faut avoir le permis de conduire pour être en mesure de conduire une voiture. C’est la loi.

Vous aimerez aussi

Comprendre le code de la route pour réussir son examen

Économiser de l’argent en fréquentant une auto-école

Apprendre à conduire avec une auto-école

Le code de la route : un guide pratique pour la sécurité routière